EQUIPE

CHAFIK ALLAL

Chafik Allal, belge et algérien, vivant depuis 20 ans en Europe, docteur en sciences, il a commencé par travailler comme chercheur pendant quelques années, puis comme manager en consultance et finalement comme formateur dans les domaines du développement et de l’interculturalité Nord-Sud (à l’ONG ITECO et avec la Coopération Technique Belge) et comme réalisateur. Il a réalisé plusieurs documentaires comme "Penser est un acte sauvage – entretiens avec Jean Sur", "Bateau Ivre" et "Attentat".

Chafik travaille beaucoup avec des groupes et des associations de migrants ue ce soit à travers les films et ateliers cinéma qu’à travers des formations données à des OSIM (Organisations de migrants impliquées dans des projets de solidarité internationale) sur les communes de Bruxelles, de Saint Josse Ten Noode ou Saint Gilles.

LAILA HIGAZI

Laila HIGAZI est une biologiste de l'environnement et une cinéaste indépendante. Après avoir fréquenté l'école de cinéma de Dar Al Kalima en Palestine, elle a travaillé comme assistante réalisatrice et productrice chez Palcine Productions à Jérusalem.

Dans son premier long métrage documentaire Sacred Stones, elle a combiné ses compétences médiatiques avec son environnement pour mettre en évidence la crise environnementale et sanitaire causée par les activités minières dans les territoires occupés. Son engagement pour les documentaires politiques et environnementaux est aussi très accentué dans Windbag of Aeolus où elle a contribué en tant que directrice de la photographie en Grèce, ainsi que dans les capsules et vidéos éducatifs qu'elle a créés pour plusieurs organisations et institutions flamandes non gouvernementales. Son amour pour les films ne s'arrête pas là puisqu'elle a travaillé en tant qu'assistante au Festival international du film documentaire de Thessalonique en 2015 et a été pendant plusieurs années juriste du festival du film pour enfants «Minuut Quartier» à Bruxelles.

SAHBI KRAIEM

Mohamed Sahbi KRAIEM (1985, Kairouan, Tunisie):  Plus de 12 ans d'expérience pratique en post-production, il a supervisé la post-production de plus de 30 films; documentaire et fiction. Après une formation en multimédia dans le centre national informatique tunisien, un baccalauréat en science technologique, il eu son diplôme supérieure en cinéma et audiovisuel à l'Institut Supérieur des Arts Multimédia de Tunisie 'ISAMM'(Ecole jumelé à INSAS-BELGIQUE). En 2008, il quitte la Tunisie pour intégrer l'école supérieure Sint-Lukas Hogeschool Brussel.  Depuis son arrivé en Belgique, il s'est spécialisé dans la consultance de post-production audio-visuel. Il est souvent demandé comme intervenant dans des workshop sur la post-production. Il travail aussi pour des festivals de films, comme Filmer à Tous Prix où il est Directeur technique

THERESE VANDE WIELE

Thérèse Vande Wiele, psychologue, active dans les réseaux sociaux, a collaboré durant les années 70 dans des documentaires sur la Palestine. En 2006, elle produit son premier court-métrage Ma voisine Louise Laurette dans le cadre du projet des Voisins, un projet du quartier initié par les Halles de Schaerbeek.  Dans son deuxième metrage “chères petites salles” Thérèse questionne aux exploitants et au public comment les petites salles de ciné à Bruxelles résistent à une époque où s’imposent les mégas-complexes impersonnels.